Autodelen.net est enthousiasmée par la nouvelle résolution sur l’autopartage

05/10/2021

Le 2 octobre, le CD&V a lancé une résolution pour inciter le gouvernement fédéral à stimuler encore plus l’autopartage. Autodelen.net réagit avec enthousiasme aux propositions concrètes formulées par le député Jef Van den Bergh (CD&V).

L’autopartage est en plein essor en Belgique. Début 2021, 150 000 personnes recouraient à l’autopartage en Belgique et quelque 4 000 voitures étaient partagées (source : rapport annuel sur l’autopartage). Cela représente une augmentation d’un peu moins de 30 % en un an. Nous pensons néanmoins que les choses peuvent et doivent aller plus vite. Les huit mesures concrètes de la résolution permettront sans aucun doute d’accélérer encore la croissance de l’autopartage, ce qui se traduira par une diminution de la pollution atmosphérique, une réduction de la saturation des emplacements de stationnement et des quartiers plus agréables à vivre.

L’une des mesures qui aura un impact positif majeur est la demande faite à la Commission européenne de réduire la TVA sur l’autopartage de 21 à 6 %, comme c’est actuellement le cas pour les taxis, les transports publics et les vélos partagés. Aller au parc à conteneurs, rendre visite à la famille ou aller à la côte deviendra ainsi rapidement quelques euros moins cher pour l’utilisateur. Grâce à cette mesure, l’autopartage deviendra (encore) plus attrayant financièrement pour les personnes qui y recourent déjà comme pour celles qui s’y mettent, et pourra donc concurrencer la possession d’une voiture privée.

En outre, la résolution appelle à optimiser davantage le cadre fiscal et de sécurité sociale de l’autopartage, en instaurant par exemple le budget mobilité général. Cela devrait permettre aux employeurs et aux employés de partager des véhicules de manière simple et rapide, sans nouvelles charges fiscales. Cette mesure permettra à un plus grand nombre d’entreprises de se mettre à la mobilité partagée et de renoncer aux voitures de société.

L’auteur de la résolution insiste finalement sur l’importance de la coopération régionale en matière d’autopartage. Certains prestataires de services d’autopartage, comme Poppy, Cambio, Green Mobility, Share Mobility, Dégage et Cozywheels, sont actifs dans différentes Régions. Une législation fragmentée, spécifique à chaque Région, ne joue pas en leur faveur. À titre d’exemple, citons les accords sur les normes de données et la mobilité en tant que service, la signalisation uniforme de l’autopartage, un agrément de base des prestataires sur l’ensemble du territoire belge et un suivi de l’autopartage au niveau national.

Autodelen.net est déjà enthousiaste à l’idée d’œuvrer à la concrétisation des propositions avec les administrations et les cabinets compétents.

Nouvelles connexes