Rapport annuel 2020: actions politiques d’autodelen.net

08/01/2021

La crise liée au covid-19 a secoué toute la société en 2020, y compris le monde de l’autopartage et de la mobilité partagée. En ces temps particuliers, autodelen.net n’est toutefois pas restée les bras croisés. En nous concentrant sur les dossiers politiques importants, nous avons voulu, d’une part, soutenir les organisations qui partagent des voitures et des vélos et, d’autre part, permettre à la mobilité partagée de se développer structurellement les années à venir. Nous aimerions vous proposer une vue d’ensemble de cette année mouvementée et pleine de défis. 

Mesures d’aide à la mobilité partagée en temps de covid-19 

Au printemps 2020, une grande partie de notre attention s’est portée sur l’impact des mesures liées au covid-19 sur le fonctionnement des organisations qui partagent des voitures et des vélos. Il est vite apparu que l’utilisation de voitures et vélos partagés était en chute libre. Une enquête réalisée par autodelen.net a montré une diminution de 60 à 80 % de l’utilisation durant les premières semaines du confinement.

Dès le début de cette crise, autodelen.net a plaidé à différents niveaux politiques pour un soutien supplémentaire aux organisations de mobilité partagée, en complément des mesures existantes. Ces efforts ont finalement abouti, début juin, avec l’annonce par la ministre flamande de la mobilité et des travaux publics, lydia peeters, de la mise à disposition de 460 000 euros pour le secteur de la mobilité partagée. Il s’agit d’une reconnaissance bienvenue de l’importance croissante de la mobilité partagée en flandre. C’est d’autant plus vrai que plusieurs secteurs n’ont pas reçu de fonds spécifiques. La totalité du montant prévu pour les prestataires de services d’autopartage (230.000 euros) a été utilisée. 41.330 euros des 230.000 prévus pour les vélos partagés n’ont pas été utilisés.

Déploiement du décret sur l’accessibilité de base et dossiers politiques flamands connexes

En 2020, le déploiement du décret sur l’accessibilité de base, qui prévoit un large éventail de transports publics en flandre à partir de 2022, s’est également poursuivi au niveau flamand. Autodelen.net a suivi de près ces développements et entamé d’étroites consultations avec les prestataires de services d’auto/vélopartage et les parties prenantes importantes telles que l’association des villes et communes flamandes (vvsg), le cabinet de la ministre et l’administration flamande. À notre initiative, la ministre a également été interpelée à ce sujet devant le parlement flamand.
Autodelen.net continue de suivre ce dossier de près en 2021, afin que les opportunités théoriques en matière de mobilité partagée qui figurent dans le décret sur l’accessibilité de base se traduisent dans la pratique par une véritable valeur ajoutée pour les utilisateurs et prestataires.

En 2020, autodelen.net a également rencontré à plusieurs reprises le ministre flamand des affaires intérieures, bart somers et son cabinet. C’est ainsi que la mobilité partagée s’est vu attribuer un rôle important dans son pacte flamand pour l’énergie et le climat (aussi porté par la ministre flamande de l’environnement, zuhal demir). La mise en œuvre concrète de ce pacte entraînera sans aucun doute de nouvelles opportunités pour l’auto/vélopartage.
Parmi les autres dossiers sur lesquels nous continuons à travailler, citons l’intégration de la mobilité partagée sur les sites de construction de logements, la normalisation des données, l’accord-cadre flamand maas, le trajet oslo (de standardisation de l’échange de données) et le nouveau plan cpt (clean power for transport). Nous vous tiendrons informés des développements à cet égard!

Taxe kilométrique intelligente smart move à bruxelles

À bruxelles aussi, la mobilité est en plein chamboulement. Une nouvelle taxe kilométrique pour 2022 a, par exemple, été annoncée à la fin de l’année. Autodelen.net discute avec les prestataires de services d’autopartage et le cabinet du ministre à ce sujet afin que cette nouvelle mesure puisse être appliquée le plus facilement possible tant pour les prestataires que pour les utilisateurs de voitures partagées.

Autopartage pour entreprises

Un troisième dossier sur lequel nous nous sommes concentrés en 2020 est la manière dont les entreprises et les organisations peuvent mettre en œuvre l’autopartage dans le cadre de leur politique de mobilité. De nombreuses questions se posent encore, par exemple sur les aspects fiscaux de ce dossier. En collaboration avec sd worx, autodelen.net a cherché des réponses, qui ont été expliquées à de nombreuses entreprises intéressées lors du webinaire de décembre.

Nouvelles connexes